L'ARBRE DE VIE

Actualités

HAïKU


Délice
de traverser la rivière d'été
sandales en main !

Buson

La rentrée des bonsaïs

La rentrée des bonsaïs

Il ne reste qu'un mois avant l'automne. Les arbres ont depuis longtemps terminé leur pousse saisonnière, et il semble qu'il ne reste plus grand chose à faire d'ici l'hiver.

Pourtant, il faut préparer le repos hivernal pour les extérieurs et l'emplacement où les tropicaux vont passer la mauvaise saison. Pour les extérieurs :

  • Avez-vous un bon emplacement, abrité des vents glacés et des pluies persistantes ? L'un et l'autre pourraient entraîner la mort de vos bonsaïs pendant la dormance.
  • Vous reste-t-il de l'engrais pour un dernier apport fin septembre ou début octobre ? Ces arbres doivent stocker des ressources qui leur seront utiles au démarrage de printemps.
  • Il faut également prévoir la taille de structure, une pince en bon état et du mastic à cicatriser...
Pour les intérieurs : Le plus difficile sera d'obtenir un bon équilibre lumière-température... Ce qui nécessite
  • Une ou plusieurs ampoules horticoles selon le volume et le nombre de vos bonsaïs,
  • Un programmateur vous permettant d'oublier la gestion de cet éclairage.

Vague de chaleur estivale

En ce moment, tous les bonsaïs devraient être à l'extérieur, au soleil ou à mi-ombre selon l'espèce.
La luminosité et la température sont élevées. Il en résulte :

  • Une forte photosynthèse; or celle-ci utilise l'eau et le gaz carbonique pour fabriquer du sucre.
  • Une forte transpiration du feuillage, surtout dans nos atmosphères sèches.
  • Une éventuelle croissance végétale; or les nouveaux tissus sont à plus de 80% composés d'eau.
  • Une perte d'eau importante par évaporation au niveau du sol...

Par ce temps, les besoins en eau vont donc "exploser", et il n'est plus possible d'oublier l'arrosage... Au contraire, nous vous conseillons de vérifier plusieurs fois par jour les besoins en eau de vos bonsaïs, au moins une fois le matin et une fois le soir !
Les stress hydriques par ce temps, dans une atmosphère sèche sont très graves, et la déshydratation est la cause de mortalité la plus fréquente pendant l'été.

Soyez très vigilant(e) !

 

Les chouchous !